*** English Message Follows ***

Nous désirons vous informer de vos droits et de vos obligations en tant qu’employés de l’Université Laval en cas de grève et de piquetage organisés par un autre syndicat. Vous avez probablement vu dans les différents journaux et sur les média sociaux, le Syndicat des employées et des employés de l’Université Laval (SEUL-SCFP 2500) est en processus de renouvellement de sa convention collective et éprouve certaines difficultés qui pourraient le mener à la grève.

Afin de vous protéger, nous avons identifié 2 situations qui pourraient vous arriver dans le cas où le SEUL déclencherait une grève, et nous vous indiquons comment procéder pour que vous puissiez être en pleine sécurité et que vous receviez votre plein salaire, peu importe ce qui arrive.

1) L’accès à votre lieu de travail est bloqué.
La première situation possible, en cas de grève d’un autre groupe syndical, serait que l’accès à votre lieu de travail soit bloqué par une ligne de piquetage. Quoi qu’il arrive lorsqu’un autre groupe est en grève, vous avez l’obligation de vous rendre quand même à votre lieu de travail pour votre quart de travail. Si l’accès à votre lieu de travail est bloqué par des manifestants, vous ne devez en aucun cas forcer le passage, car cela pourrait vous mettre en situation de danger. Si une voie est aménagée, utilisez-la. Sinon, ne passez pas. Vous devez contacter votre superviseur immédiatement par téléphone ou texto et indiquer que vous ne pouvez venir travailler puisque l’accès est bloqué. De plus, il est important de préciser que vous demeurez disponible pour travailler si le passage venait à se libérer. On vous donnera des indications claires sur comment procéder. Rappelez-vous qu’il est du devoir de l’employeur de vous donner accès à votre lieu de travail.

Conséquemment, vous devez demeurer à proximité de la ligne de piquetage et attendre pour voir si le passage se libère. Il est aussi important, par la suite, d’envoyer un courriel à votre superviseur récapitulant la situation. Dans tous les cas, vous devez quand même être payé pour votre journée entière, et vous n’avez pas à reprendre le temps manqué. La convention collective prévoit à l’article 27.03 que vous pouvez être absent avec salaire en cas de situation imprévue, à condition d’aviser votre superviseur dès que possible.

N’oubliez pas de demeurer poli, souriant et sympathique lors de vos interactions avec les manifestants. Ça facilite toujours énormément le travail de tous.

2) Votre supérieur vous contacte pour annuler votre quart de travail.
La seconde situation qui pourrait arriver en cas de grève d’un autre groupe serait que, voyant que les accès sont bloqués et le seront pour l’avenir, votre supérieur vous contacte pour annuler votre travail. À ce moment, vous devez quand même être payé votre plein salaire. S’il s’agit d’une annulation temporaire, en d’autres mots un congé forcé, vous devez être payé pour toute la durée. L’article 27.03, comme précédemment, vous donne droit à une absence avec salaire en cas de situation imprévue. S’il s’agit d’une annulation de contrat permanente, en d’autres mots d’un congédiement, veuillez nous appeler au 418-656-5990 le plus rapidement possible. Nous évaluerons ensemble les moyens à prendre pour vous faire récupérer votre emploi et votre salaire.

Pour toute question, ou pour toute autre situation, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Solidairement,

__________________________________________________________________________________________________________________________________________

Hello,

We wish to provide you with some information regarding your rights and obligations as employees of Université Laval in case of a strike and picket lines organised by another union. You probably heard in the different newspapers and social media, the SEUL-SCFP-2500, representing the university’s support staff, is currently negotiating its collective agreement and has some difficulties with it that could lead to a strike.

In order to defend and protect you, we have identified 2 situations which could happen to you should the SEUL go ahead with its strike, and we provide instructions regarding how to proceed to be perfectly safe and to receive your full pay, whatever happens.

1) The way to your workplace is blocked.
The first possible situation in case another group is on strike would be that the way to your workplace is blocked by demonstrators. Whatever happens, when another group is on strike, you still have the obligation to get to your workplace in time for your shift. If the way is blocked by demonstrators, you should never put yourself at risk and force your way through. If there is a passage, do use it. Otherwise, do not pass. At this point, you must contact your supervisor immediately, by phone or text message, and tell him/her that you can’t come in because the way is blocked. It is important to also mention the length of your shift, and to say that you will remain available to work, and that should the way open you will come in. Your supervisor will give you specific instructions on how to proceed from this point forward. Remember, it is the Employer’s duty to give you access to your workplace.

You must remain relatively close to the picket line and wait to see if the way opens. It is also important to follow up with your supervisor by sending him/her and email to recap the situation. In any case, you will be paid for your entire work day, and you do not have to make up the missed time. The collective agreement states at section 27.03 that you can be absent with pay for an unexpected reason, provided you notify your supervisor as soon as possible.

Don’t forget to stay polite, smiling and friendly in your dealings with the demonstrators. It makes things a lot easier for everyone.

2) Your supervisor contacts you to cancel your shift.
The second possible situation would be that, seeing the way is blocked, your supervisor calls you to cancel your shift before you come to the university. In this case, you still must be paid. If it is a temporary cancellation, i.e. forced time off, you must be paid for the complete length of time. Section 27.03 of the collective agreement, as above, states that you can be absent with pay for an unexpected reason. If it is a permanent cancellation of your contract, in other words you’re terminated, contact us at 418-656-5990 as soon as you can. We will evaluate together the best means to get you your employment and salary back.

If you have any question, of for any other situation, please do not hesitate to contact us.

In solidarity,