Le 17 Février 2017

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs étudiants et postdoctoraux de l’Université Laval (STEP) représente près de 5000 salarié-e-s annuellement depuis plus de 10 ans. Notre mandat de défense des droits des étudiant-e-s employé-e-s de l’Université va de la lutte concrète par la négociation et l’application de convention collective jusqu’à la lutte pour l’amélioration des droits sociaux de nos membres et de l’ensemble de la communauté universitaire.

L’Association des parents-étudiants de l’Université Laval (APETUL)  représente et défend les intérêts des parents étudiants depuis plusieurs années ; sa mission ainsi que ses projets sont essentiels au cheminement académique et professionnel des membres du STEP.

La mise en place d’une politique familiale à l’Université Laval va accorder aux parents-étudiants des droits qui sont plus que nécessaires. La situation actuelle est intolérable ; une université ne peut être un lieu d’égalité des chances et de promotion du savoir alors que ses statuts engendrent une discrimination systématique envers les femmes et les parents-étudiants. Le STEP croit fermement à la nécessité d’une politique familiale venant assouplir des règlements qui engendrent l’exclusion et nuisent au cheminement académique et professionnel de la communauté. Il est, à notre sens, absurde que l’Université préfère accommoder les étudiants athlètes que les parents-étudiants. Tous devraient avoir le droit à des mesures facilitant leur cheminement.

Le STEP dénonce le manque de soutien de l’Université Laval envers les parents-étudiants lors d’événements tels la grossesse, l’accouchement, l’hospitalisation, la maladie des enfants et toutes autres urgences liées à l’activité parentale.  L’initiative de l’APETUL est donc plus que nécessaire : elle est pressante. Les chartes canadiennes et québécoises des droits et libertés interdisent toute forme de discrimination en raison de la grossesse. L’Université Laval ne peut plus ignorer le problème et laisser les droits des parents-étudiants être bafoués.

Notre appui envers le projet de politique familiale de l’APETUL est ferme et durable. Nous sommes solidaires avec les parents-étudiants et nous encourageons les autres organisations du campus à témoigner de leur appui.

Marion Duval
Présidente du STEP