À la fin des années 1960, l’homosexualité était considérée comme une maladie et les relations homosexuelles étaient hors-la-loi dans pratiquement tous les Etats-Unis.

Le risque de perdre leur emploi ou leur logement si leur orientation sexuelle était découverte incitait les gays à vivre cachés. Les agressions policières et les interpellations policières étaient fréquentes.

Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 juin 1969, vers une heure du matin, des personnes gays, trans et des drag-queens décident de résister à une énième descente de police dans le bar gay The Stonewall Inn, au coeur de Greenwich Village, et d’encercler les policier.ère.s venu.e.s les appréhender. Par la suite, les personnes de la communauté LGBTQ+ ont pris d’assaut les rues de la ville pour dénoncer les injustices et pratiques arbitraires dont elles étaient victimes en raison de leur orientation sexuelle ou leur expression de genre.

Les émeutes de Stonewall sont considérées comme l’un des moments marquants du militantisme pour les droits des « minorités sexuelles » et de la diversité sexuelle en général. C’est d’ailleurs en mémoire de cet événement que le mois de juin fut déclaré « Mois de la Fierté ».

Aujourd’hui encore la communauté LGBTQ+ continue ici et là à subir les affres de l’homophobie, de la discrimination et de l’exclusion. Voilà pourquoi le STEP se tient une fois de plus debout pour manifester sa solidarité à l’égard de la communauté LGBTQ+.

Qui plus est, il nous semble particulièrement important d’afficher fièrement nos couleurs en guise d’appui aux revendications de la communauté LGBTQ+ d’ici et ce, parce que l’épisode de 1969 n’est pas uniquement l’affirmation des droits de « minorités sexuelles », c’est aussi un militantisme inspirant et un exemple pour nos actions quotidiennes.

S’il est vrai que l’actualité liée à la COVID-19 laisse peu de place aux célébrations habituelles, toute l’équipe du STEP tenait cependant à souligner ce moment important dans la lutte pour la justice et l’égalité entre les citoyen.ne.s.

Bon Mois de la Fierté.
Solidairement,