L’AELIÉS lance la campagne #pluspourtatête afin d’améliorer la prévention et l’aide en santé psychologique à l’Université Laval. Les résultats du rapport de l’UEQ sont clairs: trop d’étudiants.es souffrent de détresse psychologique.
➡️ L’AELIÉS demande que l’Université Laval procède rapidement à 𝗹’𝗲́𝗹𝗮𝗯𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗺𝗶𝘀𝗲 𝗲𝗻 𝗽𝗹𝗮𝗰𝗲 𝗱’𝘂𝗻 𝗽𝗹𝗮𝗻 𝗱’𝗮𝗰𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗶𝗻𝘀𝘁𝗶𝘁𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝗻𝗲𝗹 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲́ 𝗽𝘀𝘆𝗰𝗵𝗼𝗹𝗼𝗴𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗰𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗮𝘂𝘁𝗲́ 𝘂𝗻𝗶𝘃𝗲𝗿𝘀𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲, semblable au plan d’action en développement durable réalisé actuellement. Ce processus d’élaboration doit inclure TOUS les acteurs.trices de l’Université Laval.
D’autres mesures réalisables en amont du plan d’action peuvent déjà être mises en place par l’Université Laval:
🧠 l’implantation d’un plan d’encadrement obligatoire sans clause dérogatoire aux cycles supérieurs
🧠 la création d’une enveloppe budgétaire dédiée provisoire dans le budget 2020-2021 pour financer la réalisation dudit plan d’action et ainsi couvrir les besoins de prévention et accompagnement des étudiant.e.s.
Soutenez la campagne #pluspourtatête en utilisant le filtre Facebook et en partageant cette publication.
Travaillons ensemble à l’élaboration d’un plan d’action en santé psychologique!