Chapitre 28 : Absences et congés

 
 

Avis en cas d’absence

28.01
Sous réserve de dispositions particulières ci-dessous, dans le cas où la ou le stagiaire postdoctoral n’est pas en mesure de travailler, elle ou il en avertit le plus rapidement possible la chercheure ou le chercheur responsable en précisant le motif.

Congés sociaux

28.02
La ou le stagiaire postdoctoral a le droit de s’absenter sans perte de traitement dans le cas du décès ou du mariage d’un parent ou d’un proche, ou à l’occasion de son propre mariage. La ou le stagiaire postdoctoral convient avec la chercheure ou le chercheur responsable du moment et de la durée de son absence ainsi que de la façon dont les activités dont elle ou il avait la charge peuvent se poursuivre ou être reprises.

Absence pour situation inopinée ou d’urgence

28.03
Une ou un stagiaire postdoctoral peut s’absenter sans perte de traitement lorsqu’une situation inopinée ou d’urgence à laquelle elle ou il doit faire face l’empêche d’entrer au travail ou l’oblige à quitter son travail. Dès que possible, elle ou il en avise la chercheure ou le chercheur responsable, en donne le motif et convient avec celle-ci ou celui-ci de la durée de l’absence, de la façon dont les activités dont elle ou il avait la charge peuvent se poursuivre ou être reprises.

Absence rémunérée pour obligations familiales ou en raison de violence conjugale ou de violence à caractère sexuel

28.04

Une ou un stagiaire postdoctoral peut s’absenter deux jours par année sans perte de traitement pour remplir des obligations familiales ou si elle ou il est victime de violence conjugale ou de violence à caractère sexuel. Dès que possible, elle ou il en avise la chercheure ou le chercheur responsable et en donne le motif.

Elle ou il déclare cette absence dans le système d’information et de gestion des ressources humaines.

Absence pour agir à titre de juré

28.05 
Dans le cas où une ou un stagiaire postdoctoral est appelé comme juré, elle ou il reçoit, pour la durée où sa présence est requise, son plein salaire de l’Employeur moins l’indemnité qui lui est versée selon le Règlement sur les indemnités et les allocations des jurés.