Cette semaine c’est un retour à nos habitudes des premières semaines, les négociations se sont bien déroulées. Nous nous sommes entendus sur certains points, mais sommes toujours en attente sur l’évaluation de notre contre-proposition de remplacer les obligations d’affichage par un bassin d’emploi. Rappelons que la demande initiale de l’employeur consiste à retirer complètement les clauses de notre convention collective concernant l’affichage des postes. Nous sommes également en attente concernant le besoin des travailleuses et travailleurs du centre d’aide aux étudiants (CAE) d’avoir accès à des locaux pour rencontrer leurs tutorés et tutorées. L’employeur comprend l’importance de la demande, mais doute de sa faisabilité puisqu’axé sur l’accès à des locaux de la bibliothèque.
Un gain important que nous avons obtenu est le droit d’offrir une rencontre payée de 30 minutes entre les travailleurs et travailleuses du CAE et le syndicat. Nous pensons que cette demande va nous offrir une bonne occasion de faire connaitre à ces travailleuses et travailleurs leurs conditions de travail et tisser des liens plus étroits entre l’exécutif et ses membres.
Nous nous sommes également entendus pour annuler quelques rencontres à partir de la semaine prochaine. Le but est de revisiter nos demandes et d’ajuster nos priorités pendant que l’employeur obtient son mandat de l’université concernant les salaires.
À la semaine prochaine ! 😊