Depuis 2019, la négociation de deux conventions collectives, celle des auxiliaires (de recherche, administratifs.ves, d’enseignement) et celle des accompagnatrices et des accompagnateurs était déjà en préparation. Le STEP, ses membres, son comité de négo, son comité exécutif, ses comités statutaires, sa négociatrice attitrée, son responsable de la mobilisation attitré et l’AFPC n’ont ménagé aucun effort afin que cette négociation soit menée à bon terme. Les deux ententes de principe ont ainsi été votées à l’unanimité par les membres ce qui représente un gain sur nos conditions de travail. 
Nous avons ainsi réussi à avoir une entente de principe avec l’Université Laval pour le groupe des auxiliaires, dont les principaux points sont les suivants:  
• Lettre entente RVER pour les travailleurs étudiants.
• Augmentation de la banque d’heures de libération.
• L’Employeur retirera le sexe et la date de naissance dans les contrats d’auxiliaires.
• Accès à l’ensemble des contrat par le comptoir libre-service.
• Priorisation des emplois étudiants au sein de l’université Laval.
• Permission d’utilisation du courriel institutionnel à des fins syndicales.
• Ajout de l’identité et expression de genre dans les motifs de non-discrimination.
• Nouveau langage en matière de harcèlement.
• Création d’un comité paritaire institutionnel en matière de santé et sécurité au travail.
• Spécification sur la personne qui est à l’origine de la demande d’emploi et ce pour les différents quarts d’emplois.
• Abolition de l’affichage.
• Formation en santé et en sécurité offerte.
• Lorsqu’une personne étudiante salariée a complété un niveau d’étude supérieur à celui auquel elle est inscrite, elle est rémunérée selon le salaire horaire du niveau d’étude supérieur complété si la formation est pertinente.
• Dans le cas où la personne étudiante salariée est inscrite au même moment à deux (2) cycles d’études, elle est rémunérée au salaire le plus avantageux si les études appartiennent au même domaine de compétences.
• Diminution du nombre d’heures pour obtention du top up qui passe de 300 heures à 150 heures et ce pour le congé de maternité et le congé de conjoint et conjointe.
• Convention collective signée pour 4 ans.
• Augmentation salariale de 7.5% sur 4 ans avec un forfaitaire de 1% pour l’année 2020• Augmentation de l’indemnité pour les assurances qui passe de 2% à 3%.
• Augmentations pour l’indemnité des vacances qui passe de 7% à 8%Merci à vous, pour votre soutien, votre engagement et votre confiance.

Cette victoire n’aurait pas eu lieu sans votre collaboration sans faille et votre constante mobilisation. Une autre preuve que l’union fait la force ! 

Solidairement,
Votre syndicat.